samedi 9 août 2008

À bord de la ligne 3, plus très loin de la station Louise Michel, vers 19h.

* Deux vieilles dames en tailleurs, mes nouvelles voisines en gros :

"Alors ça y est, Sarko, il est en Chine.
- Il y est déjà?
- Oh, il y est, il y va, je ne sais plus, de toute façon il ne reste pas longtemps.
- Ah oui, il y passe la nuit et il repart le lendemain, n'est-ce pas?
- Oui, oui... Oh le pauvre : il y a combien de décalage déjà?
- De décalage horaire, avec la Chine?
- Oui.
- Ah oui, il doit y avoir beaucoup, c'est pas très sain, il va le sentir passer, le jet-lag.
"
* La seule ironie, si on veut, c'est d'habiter rue Louise Michel à Levallois.

2 commentaires:

François a dit…

J'ai passé cinq jours là bas, accueilli par un ami (alors que je cherchais moi aussi un appart).

Et je m'étais fait la même réflexion : une station Louise Michel à Levallois a de quoi faire sourire...

GM a dit…

Une station et une rue!