mercredi 6 août 2008

Édifiant, non?



* Ah oui, sinon, ayé, j'ai trouvé mon nouvel appart', je vais résider par chez les Balkany. Damned.

* Pour Passemerveille, avec mes co-auteurs, on doit s'inscrire à la SACD, afin d'établir le partage des droits (car oui, on va toucher des droits d'auteur, excusez-moi j'ai envie de rire, disons qu'on va sans doute toucher, je sais pas moi, est-ce que quinze euros la première année et genre cinq l'année d'après, à partager bien sûr en trois parts, c'est trop gourmand?), et voici donc la liste des pièces à fournir :

o l'acte d'adhésion dûment complété, daté et signé
o une photo d'identité,
o une photocopie de la carte vitale,
o une photocopie de la carte d'identité (recto verso) ou du passeport,
o un relevé d'identité bancaire ou postal pour les règlements par virement,
o le règlement de votre part sociale, soit la somme de 48 € (par chèque à l'ordre de la SACD) qui représente la part sociale de la Société que vous allez acquérir.
* Ainsi une fois qu'on aura payé la SACD pour toucher une misère symbolique, on sera même déficitaires.

6 commentaires:

Noony a dit…

Ca s'appelle la solidarité Guigui!

C'est le système.

GM a dit…

je sais bien noony, c'est pour ça que j'ai groupé ces mouches, qui allaient bien ensemble ;)

Kaherk a dit…

Ah ah ah ah ah (je suis bien content de pas être content auteur sur ce film !)

A propos de ton appart, je dois être un peu concon, mais j'ai pas compris où t'allais habiter. Je connais pas la carte parisienne des zoms politiques

(tu vas être à Levallois ?)

GM a dit…

Oui, voilà, Levallois, ou, comme dit mon proprio, "le Petit Neuilly"!

"oh en dix ans il a fait sortir cette ville de terre, Balkany!", me disait-il hier, "bon, on sait pas bien comment il l'a fait et il faut pas trop chercher à savoir, mais il l'a fait!"

Oh et aussi : "Ici vous êtes filmé en permanence, vous êtes en sécurité!"

Anonyme a dit…

Attention, scoop: t'es pas obligé d'adhérer.
Dingue, hein?

GM a dit…

Dingue, oui, ça m'intéresse pour information (j'adhèrerai quand même), mais comment on gère alors dans ce cas la division des droits d'auteurs?