lundi 19 mai 2008

Cannes blanches #3

* Effectivement, l'épisode 16 fait comme un bout de scotch : on espère que ça va tenir. Le cliffhanger est violent (contredisant du même coup la garantie de bonne fin qui, pensais-je jusqu'à présent, était une règle scénaristique invariable de la série) (est-ce que ce n'est pas un autre signal de l'essoufflement narratif déjà constaté?) (nécessité de relance, donc bluff?)...

* Et hop, épisode 17... Tandis qu'à Cannes d'aucuns crient leur déception envers le dernier Indiana Jones (perso je m'en fichais un peu), ici-bas l'on peste contre cet épisode 17 bâclé, gâché, raté. Ça démarre pourtant tout en haut, très haut, on se dit que ça y est, enfin, Gossip Girl est relancé, certes ça n'a plus grand chose à voir avec le concept de départ, Jenny a été dégagée (erreur profonde), Gossip Girl elle-même ne sert plus à rien, sa voix-off n'a plus aucun sens puisqu'elle n'est censée être au courant de rien ici, bref ; mais disons que certaines choses enfin se recoupent, on y voit clair, c'est du grand jonglage mais pourquoi pas, on veut bien y croire, et surtout on a envie que Blair et Chuck reprennent du poil de la bête (faut voir que Blair est en serre-tête et Chuck en gilet depuis trop d'épisodes, on va bientôt les voir en pantoufles, ils auront bientôt cinquante piges, c'est pas possible, B&C devenus gentils, pitié... alors on y croit, sourires carnassiers, d'ailleurs Chuck "y prend du plaisir", allez, allez, on y croit!), mais non, mais non, c'est bazardé... Bazardé par le scénario, qui allez savoir pourquoi prend un virage au milieu de l'épisode, comme s'il avait peur du vide en bord de falaise, comme s'il avait voulu faire des dérapages mais s'arrêtait soudain en s'apercevant que ça faisait un peur bondir le cœur quand même... Pourquoi tout gâcher comme ça? Pourquoi interrompre l'élan neuf aussi brutalement et bêtement? On n'a plus envie d'y croire, on a envie d'arracher la tête de Dan, qui soudainement serait d'une stupidité effarante... Et ces ellipses merdiques pour cacher l'insoluble! Lily et Serena en bagnole, comme ça, d'un coup? Ils se foutent de notre gueule ou quoi? Trop facile! Lily et Serena sortent de l'immeuble réconciliées? Ben voyons... Et cette fin téléphonée, dans tous les sens du terme, nulle, nulle, non mais et vous y croyez, vous, à ce que Dan ne reste pas au concert? À ce qu'il gobe les conneries de Georgina? À ce qu'il cède comme ça? Et le coup de Vanessa qui part en coulisses? C'est une blague à la Henri-François Imbert (tosgra), c'est ça? C'est pour tester notre patience? D'ailleurs, les dialogues ne mentent pas, c'est tellement hénaurme, tellement injustifiable, qu'ils en viennent même à dévoiler d'eux-même leur nullité, puisque V. pourrait ne pas y aller, elle a déjà répondu à la question, elle n'a aucune raison d'y aller... Bref, c'est ridicule, c'est énervant... Pourquoi être allé si vite?

* Mail d'AM :

"À part ca, Iron Man c'est vraiment un sacré nanar, bien dégoulinant comme on les aime (mais qu'est ce que j'ai ri, ça fait du bien....!)

Ah les arabo-austro-tchéquo-hongrois dégénérés qui trouvent que c'est une super idée de filer des explosifs à un croisement entre Mac Gyver, Einstein et Bill Gates, qui va te construire une super armure atomico-métallique dans une grotte du seigneur des anneaux grâce à un professeur trilingue qui a des connaissances en physique quantique, tout ça avec l'aide de Windows qui te charge l'armure en cinq minutes (temps qu'il faut aux super méchants pour descendre trois marches, qui opèrent sous la direction d'un fan de Gengis Kahn qui veut diriger le monde comme Minus et Cortex).

Devant une telle daube assumée, moi je dis whao, chapeau."

3 commentaires:

Bertrand a dit…

De toute façon, je comprends même pas comment vous avez pu vous mettre à cette nunucherie de gossip girls...
Bref, vous connaissez la sitcom How I met your mother ?? si non, tentez donc ! une sorte de Friends, mais en drôle.

GM a dit…

Dites, je vais pas me justifier non plus?

Deux raisons simples : 1. par curiosité, 2. par goût.

HIMYM, on m'en a parlé, j'ai envie d'essayer, mais j'ai d'abord envie d'essayer Friday night lights.

Khan a dit…

Je ne sais pas qui est AM mais ça m'a l'air d'être un beau gogol.