mercredi 9 avril 2008

Merci mon chien.

* Je persiste à vous mettre en attente avec ce que je considère comme le meilleur court métrage de Ruiz (Daney considérait la voix off comme une des plus belles de son époque).

* De la rencontre avec Ruiz à la Sorbonne, je retiens deux choses : "Je suis en pleine guerre anti-gros plans" (le Dr Devo sera content) et "Les Cahiers sont devenus un magazine de salle d'attente".

3 commentaires:

Roland a dit…

Le colloque des chiens est un texte de Cervantes, assez peu connu.

GM a dit…

Je ne connais pas, effectivement.

Quelle correspondance y a-t-il, d'après vous, avec le film de Ruiz?

Roland a dit…

Après avoir lu le livre et regardé le début du court-métrage de Ruiz, je peux dire avec certitude qu'il n'y a absolument aucun lien entre les deux.

"Le Colloque des chiens" raconte l'histoire d'un homme changé en chien et qui étudie la société. C'est un principe classique en littérature que la transformation en animal pour montrer la folie humaine.
Un assez bon texte de Cervantes, mais absolument pas à la hauteur du génial Quichotte.