jeudi 29 janvier 2009

Ràf.

* Vous vous souvenez qu'après-demain, le 31, Passemerveille passe à midi au Cinéma des Cinéastes? Eh bien j'ai appris qu'Amip, mes producteurs, producteurs aussi des trois autres films qui seront projetés publiquement par la même occasion, et pour la première fois qui plus est, ne seront pas là. N'assisteront pas à cette projection. Tout simplement. Rien à foutre de la collection de courts métrages qu'ils ont eux-mêmes produite. Et qui n'apparaît pas sur leur site Internet, qui n'est pas annoncée dans leur actualité.

* Rien. À. Foutre.

* Sans doute pour la même raison que celle invoquée lorsqu'ils décidèrent de refuser d'accompagner nos films en festivals : "Soutenir ces films ce n'est pas sérieux, ce n'est pas pro".

* Non, effectivement, de leur part, ce n'est pas professionnel.

1 commentaire:

Liam a dit…

Raah c'est chaud.

C'est le genre de trucs que je comprendrai jamais.