samedi 28 juin 2008

Bonus track.

* Ahaha, Julien Cuvillier m'a encore promis les Huyghe.

* Roc & Canyon, très très belle surprise, la séquence de spéléo, tombée du ciel. Le film m'a en partie réconcilié avec le gros plan, m'a rappelé qu'il y a des gros plans très réussis. Et son court La tête dans le vide, en première partie, est bon aussi, très drôle. Quelqu'un avait vu Manue Bolonaise?

* Bon, allez, chut, vacances on a dit.

6 commentaires:

Joachim a dit…

Des trois films de Sophie Letourneur, Manue Bolonaise est le plus âpre, le moins "charmant". Il est peut-être un peu trop long, mais en même temps, il est assez intéressant dans sa façon de faire durer les plans au-delà de leur durée et de jouer sur un certain malaise. L'ayant vu après "la tête dans le vide", j'ai eu aussi l'impression de voir un flash-back sur l'enfance des filles de "la tête dans le vide" parce qu'à 12 ou à 25 ans, ce sont toujours les mêmes histoires, la même façon de se noyer dans les problèmes et la parole.

GM a dit…

Qu'avez-vous pensé de Roc & Canyon?

Vous me donnez très envie de voir MB...

C'est assez injuste la minuscule distribution de ses films...

GM a dit…

R&C est quand même très différent de La tête dans le vide, et d'après ce que vous dites de Manue Bolonaise, en ce qu'il laisse une grande place aux silences, il n'est pas envahi de parole, il offre de beaux moments de suspension, d'incertitude, aériens quoi qu'en gros plans...

Le montage est exemplaire, non?

Joachim a dit…

J'ai écrit dans mon blog sur Roc et Canyon, en date du 17 juillet dernier.
Disons que Manue Bolonaise ne joue pas tellement sur la suspension mais plutôt sur les contrastes entre trop pleins de parole et moments où on ne trouve plus trop quoi dire.
Même si on parle beaucoup dans les films de SL, je crois qu'effectivement le plus important est ce qui se passe "entre les paroles". C'est assez rare de voir une jeune réalisatrice qui maîtrise cela dès son premier court (en général, même dans les CM réussis, les dialogues sont souvent sursignifiants).
Effectivement beaucoup aimé le rythme général de Roc et Canyon (je pense que ça va au-delà du montage) car on sent aussi le film très ouvert, très aéré.

IU a dit…

Ouaip, ben de mon côté j'adore les trois. Faut aller les voir.
Et... C'est cool, elle "prépare" un long en ce moment.

Kaherk a dit…

Splendide Manu Bolonaise, le seul que j'ai vu d'elle.