jeudi 27 mars 2008

Filles stoïques en chien de fusil.

* Naissance des pieuvres. Je n'avais pas voulu le voir à sa sortie, là j'ai eu l'occasion, dont acte. Film (comme prévu) sans grand intérêt, sinon celui d'aider à comprendre pourquoi les cinéastes français sont infoutus de faire des teen-movies, des vrais, pas des teen-movies pour critiques de cinéma. Le premier plan sur la tronche de l'héroïne, au bord de la piscine, dit tout. Moue Charlotte Gainsbourienne, forcément, boudeuse, évidemment. Le fantôme de La Petite Voleuse et de L'Effrontée. Elle est à mi-chemin de la puberté et elle fait la gueule, voilà, c'est le film, filles stoïques en chien de fusil ça pourrait s'appeler. Les adolescents français sont englués dans leur si photogénique mal-être, et s'y complaisent ; les adolescents américains profitent et combattent leur "mal-être". À cela s'ajoute évidemment les fameux premiers émois, forcément déchirants, graves et honteux en France ; on n'est jamais du côté du plaisir, toujours dans une dichotomie cruelle filles réglées et honteuses, versus garçons-bites, en somme (et le trouble homosexuel, aussi, toujours, marronnier). Rien à raconter, rien à montrer, rien à voir, que ce qui fut déjà raconté, montré, dit souvent bien mieux ailleurs. Situations creuses, métaphores lourdes (Douches froides, Naissance des pieuvres : l'adolescence est un sport de combat), film satisfait de son non-rythme, de son non-jeu, de ses non-plans.

* Vous avez vu ce plan dans la baignoire avec la tortue et les jambes comme il est dégoûtant? On voit Sciamma d'ici : la tortue ça fera étrange, un côté sexuel peut-être, c'est le sexe qu'on ne montre pas, une vague ombre lumineuse rouge on pensera au sang, et on va pièger les pervers qui s'attendent à la voir nue, mettre son corps hors-champ, juste ses jambes nues, mais quand elle se redresse, on verra qu'elle est en maillot, les hommes seront renvoyés à leur pédophilie reniée, etc, etc.

* Tout ce qu'elle réussit à faire, en vérité, c'est à rendre ses actrices ridicules, à les couvrir de ridicule, le rouge aux joues (pas celui du trouble, celui de la honte).

* Vous sauriez citer un bon teen-movie français? Un teen-movie fédérateur? Allez, même un mauvais fédérateur? Est-ce que Les Sous-Doués est une réponse recevable? Le Péril Jeune? Ah. (C. me souffle Quatre garçons plein d'avenir, je ne l'ai pas vu, je ne saurais dire)

* Je me disais plus tard que n'importe quel ralenti de l'épisode 10 de Freaks & Geeks rend Elephant minuscule.

* Pour reparler de Funny Games, rapidement, ce que Julien de La Quadrature écrivait ailleurs :

"Par exemple, je dirais qu'Haneke est un cinéaste moraliste dans ses sujets et son discours, mais immoral dans sa manière d'utiliser ses personnages comme des pions au service de ce discours, de les inféoder à la démonstration de son point de vue sur un sujet.

[...]

Bon, c'est quand même pas très compliqué ce que je viens de dire. Il n'est pas question d'avoir un discours ou d'exprimer une opinion (quoique c'est ce qui fait les mauvais films généralement), c'est une question de mise en scène (ou d'écriture en littérature).

Tu prends un couple qui réussit à s'échapper de ses bourreaux dans Funny Games, un des tueurs n'est pas d'accord et remonte le film dans le temps pour les récupérer et mieux les torturer. C'est une critique des rapports entre la violence et les images mais ça réduit le film à de la pellicule et les personnages à des pantins. Le discours passe, mais la scène est putassière, immorale dans le sens Rivette du mot."

* Sans compter que c'est aussi injurier les spectateurs.

7 commentaires:

'33 a dit…

cool ce blog. j'aime beaucoup.
c'est bien de savourer f&g lentement, tu as raison. je regrette tellement de ne pas avoir pris de note quand je les regardais...

GM a dit…

Merci!

Kaherk a dit…

Ah ben Guillaume, '33 c'est le mec dont je te parlais, qui a des goûts pas loins des tiens, en tout cas pour les teen-movies.

Raqi, je savais pas que t'avais un "blog", même si c'est une succession de tops, comme on pourrait s'y attendre...

Guillaume a dit…

Ah merde j'avais pas fini mon message et je l'ai envoyé quand même.

C'est marrant ce que tu dis sur Naissance des pieuvres. J'ai beau avoir aimé, je trouve ce que tu dis plutôt juste (sauf peut-être sur les hommes bites, il y a celui qui veut embrasser la ronde, et qui se fait cracher dessus).

Kaherk a dit…

Putain chu trop fatigué, moi, j'ai signé Guillaume parce que je m'en voulais d'avoir écrit Guillaume au message précédent. Tu peux lire tout ça et effacer l'ensemble. oulah faut que je m e repose, moi...


Tu commences à être cité sur Médiacritik, mec. S'agirait que tu t'inscrives enfin :)

GM a dit…

Tu as un lien?

chou a dit…

mediacritik.com

hello gm