vendredi 14 mars 2008

Lavomatic.

* Alors comme ça, je m'absente quelques heures et c'est le bordel? ( et évidemment )
Ce que je n'arrive pas bien à saisir, c'est pourquoi vous lavez votre linge sale ici, Hyppogriffe, vous vous êtes cru à la blanchisserie? Je ne sais pas, comme tout le monde vous avez le mail de C.Z., vous avez vous-même un blog, si vous teniez vraiment à rendre la chose publique, vous pouviez le faire là-bas, je ne comprends pas bien votre "invasion", comme vous dites. Ce n'est pas une question d'espace ou d'excuse, ce n'est pas en soi un problème, je suis même ravi que ce blog ne résonne pas à l'infini que de mon seul écho, mais c'est simplement que je ne comprends pas le principe, je ne vois pas bien ce que ça fait là... C'est quoi, la démarche?
Je me suis demandé un instant si vous ne vous preniez pas pour un exorciste des blogs, en quelque sorte, considérant que j'avais cité C.Z. trop de fois depuis l'ouverture du Passemerveille pour être honnête. Pour vous dire la vérité, j'ai aussi été abonné au bureau des pleurs, j'ai aussi été étiqueté "neuneu", à tort ou à raison ; et puis j'assiste régulièrement sur Kuhe à des séances d'injures publiques envers une très bonne amie à moi (un scoop pour vous, Charles)...
Je ne suis donc pas un oisillon gueule ouverte bouffant du Kuhe régurgité ; mais j'y lis régulièrement ce que je ne lis nulle part ailleurs, j'y trouve souvent des liens indispensables, des références rarissimes, des défenses ferventes bien qu'isolées pour des films gratuitement méprisés (cf. Material Girls, qui est sans doute le plus bel exemple en la matière)... Ca ne veut pas dire pour autant qu'on n'a pas le droit de ne pas être d'accord avec lui, et je l'ai été plusieurs fois (concernant Costa, par exemple) et je le serai forcément à l'avenir, ça arrivera encore bien sûr ; mais il est certain que je n'irai pas utiliser votre machine à laver pour faire partir la tache.


* Pour Passemerveille, le film pas le blog, coup de théâtre et en même temps pas vraiment (on a pris l'habitude de s'attendre à tout), la sélection n'est toujours pas faite, on était six en lice, il en reste désormais quatre. Il faut donc encore en éliminer un. C'est reparti pour dix jours d'affinage du dossier, faut être convaincant, faut qu'on repasse soigneusement nos chemises.

* Tombé sur Brazil. J'avais pas ouvert ce torchon depuis des mois. Trouvé dans les chiottes chez T., c'était effectivement la bonne place. Torche-cul idéal du numéro feuilleté : l'interview-fleuve de Zoé Félix qui joue un bout de bois mort dans Bienvenue chez les ch'tis.

4 commentaires:

Kaherk a dit…

C'est moi Charles ? C'est qui l'amie ?

GM a dit…

Heu, non, non, Charles c'est C.Z., Charles de Zohiloff. Tu sais bien que je te tutoie, toi!

L'amie c'est une amie.

Hyppogriffe a dit…

"Ce que je n'arrive pas bien à saisir, c'est pourquoi vous lavez votre linge sale ici, Hyppogriffe"

Désolé, je découvre seulement votre post.
Pourquoi? Parce que Zohiloff répondait à quelque chose que j'ai écrit ici, ça ne va pas plus loin. Après, j'ai continué comme j'ai commencé.
Sinon, ce n'est pas "mon" linge sale mais le sien. Mon seul problème avec lui, c'est qu'il m'a trahi. Pour le reste, ses insultes et tout ça, ça ne me fait ni chaud ni froid : il m'a complètement réinventé, après m'avoir parlé presque (je dis "presque" parce que ça reste internet) comme un ami pendant trois ans.
Vous savez, vous m'auriez dit "stop" là-bas, j'aurais tout de suite cessé de réagir à ses portraits déformants...

GM a dit…

OK.